Tout le monde est opportuniste, mais chacun ne le sait être avec opportunité.*

J’ai une fâcheuse tendance à vouloir rendre service. Et les opportunistes de toutes sortes sont comme les chiens, ils le sentent à des kilomètres.

Nul besoin d’explication au fait qu’ainsi, régulièrement, on me prend pour la bonne poire de service.

Entendons nous bien, il y a l’art et la manière de demander quelque chose. Exactement comme le dit mon titre. Bien sûr qu’il serait idiot de ne pas utiliser son réseau, d’actionner certains leviers parfois, ou de demander une info à quelqu’un qui est passé par là avant, MAIS j’insiste, ça ne se fait pas n’importe comment.

Des gens dont tu n’entends jamais parler, qui ne donnent jamais de leurs nouvelles, dont tu crois même qu’ils ont disparu de la surface de la terre (et pour certains, tu le souhaiterais presque, mais non, tu ne le fais pas, parce que c’est mauvais pour ton karma), resurgissent parfois subitement, lorsqu’ils ont besoin d’un service, d’un renseignement, d’un piston, ou de profiter de tes relations.

Fourbes. Minables. Désespérants.

Quand j’étais étudiante, combien de fois d’anciens camarades de classe, avec qui je n’avais que très peu de relations, se sont découverts une soudaine amitié pour moi quand ils avaient besoin d’aide pour remplir leur dossier d’APL, d’avoir des infos sur la sécu, etc; parce que quelqu’un lui avait dit que la Annelise aimait bien la paperasse, s’était déjà fardée tout le boulot et aurait sûrement la réponse.

Et j’ai toujours répondu.

Ça a continué ensuite, à base de « hey salut, comment ça va depuis ces 5 ans où je ne t’ai pas appelé, vue, ni même envoyé un sms de bonne année ? dis donc paraît que t’as trouvé vite un job, t’as fait comment, t’es passé par qui, comment pourquoi ?? ».

A l’époque encore, je me retenais de répondre « je me suis bougée le fion, ducon » et je donnais des astuces, des noms d’agence de recrutement, etc. Ben oui, sympa la fille, elle s’est fardée toutes les démarches, toutes les recherches de contact, alors après tout elle peut bien te filer le fruit de son boulot.

Naturellement, ça ne s’est pas arrêté là, que veux-tu. Forcement, rentrée au pays, sans trop d’encombres, un job, un appart, ça a fait apparaître tous un tas de soudain nouveaux « amis » que je croyais oubliés, ou enterrés au fin fond du Larzac, qui voulaient savoir comment j’avais si bien réussir mon retour au pays, et si par hasard je pourrais pas carrément « les aider à trouver aussi ».

Ben oui, voyons, je suis office de tourisme, agent de placement, et conseillère en démarches administratives, c’est écrit sur mon front.

J’aime bien rendre service, mais je commence à trouver particulièrement pénible qu’on semble penser que c’est NORMAL.

Alors je ne refuse pas de rendre service, je le fais toujours avec plaisir quand il s’agit de gens que j’apprécie, polis, qui savent dire merci, et qui savent demander, et encore plus s’il s’agit de VRAIS AMIS :-)

Les autres, les fourbes, les intéressés, les impolis de service, allez donc vous faire voir en Alaska, le guichet est fermé.

*[Maurice Chapelan]

6 Replies to “Tout le monde est opportuniste, mais chacun ne le sait être avec opportunité.*”

  1. j’ai comme l’impression que depuis hier c’est règlement de comptes à OK Corral par ici… ^^

  2. Même pas en fait ! C’est des billets que j’avais dans mes brouillons depuis des mois…j’avoue…:-)

  3. Marrant ça c’est aussi le genre de truc que je pourrai écrire, d’ailleurs ça fait plusieurs posts.
    Bref.
    Là encore les opportunistes ….

  4. Bonjour Annelise,
    Que de billets en peu de temps ! pfff quelle productivité !

    Je suis ce qu’on apelle « une lectrice anonyme ». Je n’ai jamais commenté ces quelques années, mais on peut dire que je suis fidèle au blog.
    Parce que tout d’abord, un jour j’ai cherché des informations sur Nouméa et que je les ai trouvées bien écrites ici, puis parce que une fois installée sur le caillou, j’ai trouvé sur ce blog de quoi satisfaire ma curiosité de ce pays, puis parce qu’une fois revenue à Paris, c’est par nostalgie que je lisais ce blog, puis parce que je gravitais aussi dans le 17eme et que je me disais que ça serait drôle de vous croiser par hasard, et maintenant je suis à l’aube de devenir aussi maman et lis ce blog avec un interet nouveau… C’est bête, mais j’ai beau me contenter de lire, de prendre des nouvelles de temps à autre, je tremble lors du récit des aventures malheureuses de votre petite fille, et me réjouis de chaque étape franchie dans votre vie, comme si je retrouvais une vieille amie. C’est drôle internet…

    Je vous souhaite bonne continuation, que ce blog soit toujours « un peu geek », et surtout « un peu bavard »!

  5. camisole : merci pour ce petit mot, ça fait toujours plaisir de découvrir les lecteurs de l’ombre ^^
    Et oui, vous évoluez en même temps que moi, c’est ce qui rend l’expérience intéractive !

  6. Effectivement des gens qui resurgissent de nul part pour demander de l’aide sans être gênés c’est de l’impolitesse totale!
    Il faut aussi que tu sache demander service autour de toi pour voir su qui tu peux vraiment compter et rendre le pareil.

Laisser un commentaire

Entrez Captcha ici : *

Reload Image