Zoreil, zoreille, zore, définition et origine

Alors tout d’abord, il faut savoir que l’origine du mot zoreil est un peu confuse, vous entendrez quantités de versions différentes si vous vous rendez dans les îles. Je vais donc m’efforcer de regrouper la majorité des versions.

Définition : en outre-mer, le mot zoreil, zoreille ou zore désigne le métropolitain.
Ce mot nous vient tout droit de la Réunion, et est également fortement employé en Nouvelle-Calédonie, et dans d’autres territoires d’outre mer. Ce qui je l’avoue, crée parfois une certaine complicité entre gens des îles lors de conversations en public…

Pourquoi Zoreil ?
-Certains disent qu’on appelle ainsi les métropolitains parce qu’ils ne comprenaient pas le créole (à la Réunion parce que je vous rappelle qu’on ne parle pas le créole en Calédonie, contrairement à ce que certains abrutis croient) et tendaient donc l’oreille.
-Une autre version, sûrement une des plus répandues en Calédonie, explique qu’on les appelle ainsi à cause de leurs oreilles qui deviennent toutes rouges au soleil.
-L’histoire la moins amusante est évidemment celle selon laquelle les chasseurs d’esclaves métropolitains coupaient les oreilles des fuyards qu’ils rattrapaient…
-La version la plus sérieuse : le mot zoreil viendrait du mot « zorey » qui signifie maître en tamoul (une langue de l’Inde).

Ceci dit, il existe une autre explication, fournie par Bernard Berger dans la Brousse en Folie. quand Joinville notre zozo de base se fait croquer l’oreille par un crabe alors qu’il pose son oreille sur un trou dans le sable…

Bref. soyons un peu sérieux. Le terme zoreil en Nouvelle-Calédonie désigne très clairement les métropolitains, surtout ceux qui se font remarquer…
On les appelle également les 5/5, les 22 000, les métros, les Joinville, les zam…
Il est souvent utilisé de façon désobligeante, mais peut également être dit amicalement.

Pour nous, souvent (mais pas toujours, on ne généralise pas) le zoreil de base, c’est celui qui vient pour profiter du salaire indexé, ne rien dépenser sur place, salir, et ensuite repartir en Frônce. Et bien entendu, qui sait tout sur tout, a tout vu, a tous les diplômes, a tout compris en deux mois sur le contexte socio-politique d’un pays qui nous échappe parfois à nous mêmes, et donne des leçons à tout va. C’est ce qu’on appelle un stéréotype, et il est réducteur de faire l’amalgame pour tous.

On l’aime bien aussi, parfois, celui qui nous fait juste marrer parce qu’il arrive avec ses réserves de pâtes (ben oui on mange que des vers et des roussettes, c’est bien connu), dit « tongue » au lieu de claquette, et crame au 3ème degré dès qu’on le met au soleil.
Ouais, on est moqueurs mais vu qu’en métropole, on se fout de ma gueule parce que « je viens des îles », c’est de bonne guerre parfois, tant que ça reste bon enfant. Chacun sa croix à porter. Et mieux vaut en rire qu’ en pleurer.

Mais je n’aime pas les généralisations, vous le savez. Alors on ne déborde pas dans les commentaires, on est mignons et on se rappelle que tous les métros ne sont pas comme ça, et que tous les Calédoniens ne sont pas tous des cowboys…

39 Commentaires

  1. dit :

    Moi j’suis en Frônce depuis 10 ans et je parle beaucoup du caillou à mes amis « zozo »… je montre des photos, je raconte la beauté de l’ile, je les invite à la maison à chaque fois qu’il y a un « gens » de là bas qui débarque, je leur fais un bougna (si, si, je trouve tous les produits ici … miam, maim !) ect… et ils adorent ça… en fait, non seulement je n’ai pas de moqueries mais pire… ils sont fascinés par notre ile et si la Calédonie voit un contingent débarquer un de ces quatres, faudra pas s’étonner… c’est eux :happyday:

  2. Birgit dit :

    J’ai suivi avec attention (et en bonne élève) ce cours sur la définition et l’origine du mot « zoreil » et l’on peut tout dire sur eux aujourd’hui…
    Le Caldoche de ma vie arrive Samedi à Paris……. :victoire: :luv: :luv2: :yip:

  3. Gil dit :

    Tout simplement: « Les oreilles du Gouverneur »… Dans le Nouméa colonial de la fin du XIXème, tout ce qui se disait en ville était systématiquement répeté au Gouverneur… Maintenant on ne dit plus le « gouverneur », on dit « le délégué du gouvernement », et il y a les RG pour ça…
    (Je descends d’une famille de « rouges », des déportés de la Commune, et donc à la fin du XIXème, eh bein la famille elle était en plein dans tout ça…

    C’est comme pour « Caldoche », c’est tout simplement la contraction de « Calédo-boches », surnom insultant dont on avait « gratifié » les immigrants Alsaciens et Lorrains qui sont arrivés par chez nous après la guerre de 1870…

  4. annelise dit :

    Vé : ah mais c’est bien pour ça que je ne généralise pas, vu que moi j’ai tout plein d’amis ici, qui sont très chouettes et pas du tout le stéréotype du zoreil. Mais bon on m’a demandé d’expliquer les réflexions de certains, alors j’explique.

    Birgit: d’ailleurs note que nous sommes très nombreux à ne pas apprécier être qualifiés de caldoches. On préfère « calédonien ».

    Gil : merci Gil pour cette précision, on m’en avait aussi parlé et pouf, j’ai oublié !

  5. Mister Yoyo dit :

    Bref, si tu n’es ni metro, ni caldo, tu ne te sens plus du tout concerné sur ce blog… c’est sur quels blogs qu’ils montrent des trucs tout nu???

  6. annelise dit :

    Mister Yoyo : par définition, t’es un métropolitain je te rappelle. Les trucs tout nus, je t’envoie ça en privé ? :diable:

  7. Birgit dit :

    Bon finalement, moi aussi, je me range à l’avis de Mister Yoyo. Les trucs tout nus c’est où ??? :megalol:

  8. Mister Yoyo dit :

    Quand t’es pas francais, t’es quand même metro :decu: ???

  9. annelise dit :

    bé disons que comme tu vis en « métropole » au sens large, on risque facilement de faire l’amalgame :-) Mais allez, je vais considérer que non alors ;-)

  10. Birgit dit :

    Pour ceux qui me penseraient puérile, je reviens, plus sérieusement et en tout cas, ne suivant plus l’exemple le moins bon (pas systématiquement le plus mauvais :megalol: de Myster Yoyo). Je ne cherche pas d’alter ego masculin, je suis unique !
    Il me semble plus que navrant que l’on se moque d’une personne car elle vient de tel ou tel endroit. Je n’ai jamais compris ce comportement (cf d’autres de tes billets). J’ai donc du mal à en parler. Une chose est sûre : cela me fait beaucoup de peine pour toi.

  11. annelise dit :

    Birgit : ne sois pas triste, moi je ne le suis pas ! Au contraire, il faut prendre tout cela avec le sourire, et se dire qu’ils sont bien malheureux ces gens qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez :-D

  12. Birgit dit :

    Je t’invite Annelise et tu as le choix entre un café délicieux ramené par un étudiant du Vietnam ou un thé au jasmin sublime envoyé par une enseignante de l’Université de Zhejiang (Hangzhou) Chine. Par contre les loukoums sont totalement interdits dans mon bureau sauf ceux cuisinés light !!! :-8

  13. padawan dit :

    Sur le côté salissant des zoreilles, mes observations du cru montrent que les autochtones n’ont rien, mais alors rien du tout à leur envier. Je partage l’exaspération du zhomme sur les gros dégueulasses, toutes ethnies confondues, qui ne méritent pas le coin de paradis dans lequel ils vivent.

    (Désolé pour le coup de gueule, mais ça démonte une généralisation qui n’a pas lieu d’être, franchement ;-) )

  14. annelise dit :

    padawan : ben vi, c’est bien pour ça que j’ai dit qu’on ne généralisait pas ;-) Et je te rappelle que le but c’était d’expliquer les réflexions de certains calédoniens, j’ai pas dit que je le pensais, et encore moins que je le généralisais ! On a des cons partout, partout, toutes ethnies confondues :nage:
    C’est du même niveau que ceux qui se moquent des parisiens ou à l’inverse des provinciaux. :-p

  15. annelise dit :

    Eric : mais euuuuh, je parle français ou pas ? j’ai bien dit que je n’adhérais pas à cette vision étriquée du métro, et que je ne faisais qu’expliquer ce que certains calédoniens ont comme vision. :snif: Et force est de reconnaître que j’en ai vu des militaires, gosses de militaires, gendarmes et autres, balancer leur canettes à tout va. Mais que oui, il n’y a pas qu’eux, malheureusement. C’est comme partout, l’éducation civique est à faire. Quand je vois ici les mecs qui jettent leurs journaux par terre après l’avoir lu, et chez nous, ceux qui balancent par la portière, c’est désespérant. Mais là n’était pas le sujet ! Allez un bisou les garçons, et envoyez moi du soleil ! :-)

  16. annelise dit :

    Eric : aaah mais je m’énerve pas contre vous, hein, du tout du tout ;-) Je suis énervée pour plein d’autres choses, et ça se ressent ici, mais absolument pas contre vous au contraire :copain:

  17. Eric dit :

    Je bosse dans un établissement public dont les abords sont paysagés. La population qui vient se coucher, ripailler, picoler sous les arbres et y abandonne ensuite ses cannettes, bouteilles de soda, paquets de clopes transformant ainsi le lieu en véritable dépotoir, n’a absolument rien, mais alors vraiment rien de métropolitain… Ou il faut absolument que je consulte un ophtalmo… Allez donc faire un tour sur N’IMPORTE QUELLE plage pour y apprécier en un seul coup d’oeil la belle conscience écologique et le civisme du calédonien DE BASE, toutes ethnies confondues…
    +1 François, hélas…

  18. Eric dit :

    Mais faut pas t’énerver comme ça ma petite Annelise, j’ai bien compris que tu ne cautionnes pas le stéréotype à propos des métropolitains. Je ne faisais que confirmer qu’il faut que chacun balaie devant sa porte. Et si certains métros se trompent en pensant qu’ils ont tout compris à tout, certains CDB se trompent tout autant en s’imaginant qu’ils n’ont de leçons à recevoir de personne parce qu’ils sont d’ici et que par conséquent ça leur donne tous les droits.

  19. Christophe dit :

    Merci pour ce post Annelise qui provoque une belle polémique… Héhéhé..
    Comme disait mon feu paternel : « y a des cons partout, le plus dur est de trouver l’endroit avec la concentration la plus faible » Un vrai philosophe…
    D’ailleurs en ce moment, j’aurais été bon pour : « Fiston, par les temps qui courent, vaux mieux avoir les bourses en action que des actions en bourse » Désolé je crois que c’est génétique..

  20. padawan dit :

    On sait que tu ne généralisais pas Annelise, t’inquiète pas, je voulais juste remettre le stéréotype en place.
    x-o-x

  21. Gil dit :

    Tenez, pour en rajouter une couche: Métropolitain: de Métros, la matrice, et bien sûr polis, la ville…. Donc « Métropolitain » ça veut dire « qui vient de la « ville-mère »…. Paris en l’occurence…
    Donc un Marseillais, ou un Lyonnais n’est pas un « métropolitain »… Je crois bien qu’on appelle ça un « glissement sémantique » (ça fait riche de dire les choses comme ça….)

    Allez bisous les filles, et heureusement que la valeur des gens ne se mesure pas à leur lieu de naissance ou à leur couleur de peau…
    Tout le monde l’a bien compris depuis longtemps, ça, n’est-ce pas?
    En tout cas on peut rêver…

  22. Phyloo Phyloo dit :

    Suis calédo boches? mon ar grand père était alsacien, blond, yeux bleus, ça se voit sur moi non Annelise??? :jesors:

  23. annelise dit :

    Christophe : elle est bonne celle là, très bonne :-) ton père était un sage.

    padawan : pas de souci :nage:

    Gil : et bé, tu nous en auras appris des choses toi aussi aujourd’hui. Mais au final, comme on dit la France métropolitaine, ceci explique cela. :-D
    Et oui la valeur des gens ne se mesure pas qu’à leur lieu de naissance ou leur couleur…mais certains ne l’ont pas encore compris.

    Phyloo : mmmm, lôngin moi je dis que t’as pas gardé grand chose de l’Alsace ma foi.

  24. Maman dit :

    Ayant pu visité pas mal de pays en touriste, j’ai pu constater qu’aucune ethnie n’avait le monopole de la connerie ou de l’intelligence, c’est clair.
    @ Christophe, pas mal les citations de ton paternel, :diable: moi c’était mon grandpère maternel, il me disait aussi ; « ma fille, les histoires de cul ; faut jamais s’en mêler, ça sent toujours mauvais ! :-8 « 

  25. OpsnO OpsnO dit :

    Badidon’ ça fait tapoter du clavier ton article ! lol Et dire que t’as failli mettre un truc sur les « caldoche de base »….mdrr
    Ce qu’il faut retenir, vous les gens de Frônce c’est qu’il ne faut pas vraiment chercher à comprendre, vous êtes des zoreilles comme nous nous sommes des « îliens », après que cela soit la « ville mère » ou je ne sais quoi, on s’en fiche. C’est un

  26. OpsnO OpsnO dit :

    m*** bug, donc je reprend : C’est un adjectif non insultant (s’il n’est pas accompagné du mot « m*** » ou « enc*** ») qualifiant les gens provenant de la Métropole. Cherchez pas plus loin et arrêtez d’ombéter Annelise non mais ! Faut pas nous la stresser elle doit revenir ici…

  27. Denise-Anne dit :

    nan mais je voudrai pas faire celle qui donne des leçons, mais en vrai le mot caldoche a été « inventé » par Mr Raymond Frère quand il a voulu monter le premier casino de nouméa, tout le monde lui a promis des sous mais personne n’a voulu les donner (un peu peur, et pourtant c’était pas la crise…), alors il a dit « les calédoniens c’est comme les loches, on leur coupe la gueule et il n’y a plus rien ». bon, peut être qu’il y a d’autres théories, mais ça c’est lui même qui me l’a raconté et il n’est pas connu pour être trop mytho. j’irai faire des recherches aux archives si vous voulez (comme si j’avais que ça à faire ! vous croyez que c’est des vacances d’être mère au foyer ?)

  28. annelise dit :

    Maman : hin hin, si les cons volaient….

    Opsno : erf mais non, ils m’embêtent pas, je me suis défoulée depuis :-D

    Denise-anne : mouarf, j’ai beaucoup rigolé en lisant ça ! très bonne version, je trouve ! Pour ce qui est des mères au foyer, ma maman en étant une, je vous prépare un chouette article sur le sujet.

  29. Maman dit :

    @ Denise-Anne ; Ben tiens, à chaque fois que je consulte quelqu’un et qu’on me demande; ‘votre profession?’ je réponds ‘épouse et mère au foyer’, ça me choque toujours quand je remplis les formulaires de la cafat pour remboursement, de cocher la case ‘inactif’, C’EST UN SCANDAAAAAAALEEEE !!!!! nous, les accidents de travail et les congés maladie ou annuels, c’est TINTIN !! :grrr:

  30. Gil dit :

    Le premier projet de Casino…. c’était vers 1880… en baie du Carénage (Prony), là où il y a les sources thermales (il faut qu’il y ait une activité balnéaire, ou de cure thermale, en droit français, pour qu’on obtienne le droit d’ouvrir un casino.
    Le casino de Nouméa (qui gère les deux, par le biais de la SHN s’appelle en réalité la Socaba (Sté Calédonienne des Bains de mer)
    L’histoire des calédoniens à grandes gueules (comme les loches) Michel Guiart (L’ethnologue) se l’était appropriée, entre autres fadaises.
    Va faire un tour à Moindou (poste d’établissement exclusivement composé de Lorrains, devenu commune en 1911), discute avec les vieux…

    Les vieux savaient tout… (Georges Baudoux)

  31. Denise-Anne dit :

    moindou ? mais c’est fin loin, faut passer le péage …

  32. k-rol dit :

    hahahahaha voilà mon plus grand souvenir de calédonie !!!
    – allo, on se voit quand ?
    – ben tu fais quoi là ?
    – chuis sur l’anse, t’es ou toi ?
    – paita. j’arrive…
    – … han ? paita ? mais euh… tu viens là ?
    – ben ouai, euh… l’est ou l’pb ?
    – meuh c’est fin loin !!!
    – Aheum… écoute mon amour, je viens de me manger 22000 bornes pour te voir alors paita nouméa, ça devrait pas me poser trop de pb tu wouas là ???

    :yep:

  33. k-rol dit :

    ps : euh que personne ne se fache, je me moque pas, passkeu je n’ai qu’une seule envie. etre là bas pour toujours et dire un jour qu’après le péage c’est le bout du monde… :luv:

  34. annelise dit :

    Maman : mais oui mais oui, j’en parle bientôt.

    Gil : t’en sais des choses toi dis donc ;-)

    Denise-Anne : aouh feignasse. Ici on aurait dit « ah non faut passer le périph ».

    k-rol : hi hi, non mais c’est clair, pour moi Païta-nouméa c’est pas loin, ça me fait toujours rire quand certains me sortent que c’est trop loin de venir me voir à Tina. :-D

  35. Gil dit :

    Merci du compliment Annelise, mais tu sais, il suffit juste de savoir lire, et d’avoir envie de savoir… Et d’écouter les gens, pas seulement attendre qu’ils aient fini de parler…. pour pouvoir parler à son tour.

  36. annelise dit :

    ma foi, je lis énormément, et j’en ai écouté des anecdotes, mais je ne connaissais point celle que tu nous rapportes. ;-)

  37. Coucou.
    Je viens de survoler quelques articles de ton blog. J’aime surtout ton écriture qui dégage l’idée que tu as une personnalité très douce.
    C’est donc très agréable de te lire.
    Bon continuation en tout cas, et merci pour ton commentaire sur notre blog collectif, et surtout profite bien de Paris, qui, tout en étant une ville dure à vivre, est aussi une ville magnifique…

  38. annelise dit :

    Trapard Créteux : (j’adore ton pseudo au fait), merci du compliment :)

  39. sebastien dit :

    Pour moi je fais aucune différence avec qqn de métropole et des DOM….

    C’est en tombant sur ton site que je me rends compte qu’il y a encore des gens qui sont restés à l’époque de l’esclavage…..

Laisser un commentaire