Quand la journée démarre ainsi…

Ah, cette journée, elle était pas mal…dans le genre à oublier. Déjà, quand le Koala a commencé à chouiner vers 3h du matin, j’ai bien essayé de feindre de ne pas l’entendre mais elle n’a pas marché. Quand vers 4h, sa grande sœur nous a réveillé parce qu’elle avait envie de vomir, ça devenait franchement lourd, mais quand à 5h, après qu’elle ait vomi, que sa petite sœur m’ait encore réclamée, le z’homme et moi venions tout juste de refermer les yeux, un enfant venu squatter chaque côté du lit, pour essayer de dormir les 45 minutes restantes avant la sonnerie du réveil, c’es là que je l’ai entendu. Le bruit. Le bruit d’une bête qui se débat. Ce bruit si familier de la bestiole acculée par les chats. Un autre bruit. Un battement d’aile. Dans MA chambre. J’ai dit « oh non, pas ça », le z’homme s’est levé d’un bond pour allumer la lumière, et là un oiseau s’est mis à voler dans tous les coins, terrifié, deux des chats au pied du lit en train de le regarder.

Ces psychopathes l’avaient ramené jusque dans notre chambre pour le boulotter. J’ai ouvert le volet et l fenêtre, le z’homme l’a attrapé à l’aide d’une serviette, et à peine avons nous eu deux secondes pour constater son état avant qu’il ne s’envole. 

Super réveil. Vraiment. le Koala qui hurlait de peur, Le Mogwaï qui engueulait les chats. 

Bref. 

Cette chatière n’était peut être pas une si bonne idée. 

 

2 Commentaires

  1. Ahah, il y a des jours, ou plutôt des nuits comme ça… L’histoire de l’oiseau dans la chambre, pas mal, merci du cadeau les chats! Le mien me ramène aussi ses petits cadeaux, mais cela ne m’est jamais arrivé!

  2. little-dragon dit :

    Mademoiselle Mogwaï semble avoir une personnalité affirmée :)(cf la conclusion).
    Braves bêtes, les chats qui rabattent leur gibier dans votre chambre. Merci pour cette anecdote sympa et bises

Laisser un commentaire