« Ne pas tourner le dos à la réalité ? Oui, mais est-ce que la réalité ne nous entoure pas de toutes parts ? »*

Je vais te dire, en ce moment je crois que je me fais une retraite en ermite. Rien à voir avec l’héritière, au contraire, c’est mon rayon de soleil.

Non. C’est juste le monde, les gens. Ces derniers temps, j’ai l’impression d’être agressée en permanence par des images, des images vraies, violentes, moches, sanglantes, affreuses. Monstrueuses de par leur véracité.
La maltraitance animale, la maltraitance des enfants, la violence conjugale, les meurtres, les guerres, bref, l’overdose.

Alors quand en plus, à la télé, on nous en balance, c’est plus possible.
Le z’homme et moi, c’est pareil, on ne regarde plus que des trucs drôles, amusants, beaux, mais dès que c’est violent, triste, désespérant, on zappe.

Je ne comprends pas l’utilité de montrer certaines choses. Par exemple, passait récemment sur Canal « Millénium, l’homme qui détestait les femmes. » Je suis tombée dessus par hasard, j’ai zappé très rapidement. Les rares scènes que j’ai aperçues étaient d’une violence pas du tout masquée, ni même suggérée, elle était montrée telle quelle, moche, affreuse, écœurante.
Quel intérêt? Ça apporte quoi de voir des trucs pareils ?

Non vraiment, je ne comprends pas.
Que cherche-t-on en se polluant l’esprit de cette manière ?

Non, décidément, la réalité est déjà bien assez moche pour ne pas en rajouter.
Je veux des poneys, des paillettes et des arcs en ciel. Hum.

Oui bon, ok peut être pas à ce point là.
Si tu veux tout savoir, en ce moment, je regarde Mad Men. Voilà. Don Draper. Grou.

*Stanislaw Jerzy Lec

Laisser un commentaire

Entrez Captcha ici : *

Reload Image