Nique ta clope

Hyper ringard ce titre, mais bon, sois mignon ne dis rien.

En lisant cet article , je me disais  » on a quasiment eu le même parcours ».
En effet, souvenez-vous je fumais autrefois, dans une autre vie. J’ai arrêté fin 2010, car justement nous envisagions de fonder une famille et il était inconcevable pour moi de fumer enceinte et après.  Le z’homme a arrêté aussi.
J’avais décidé d’arrêter avant, pour laisser mon corps évacuer. Ce ne fut pas tous les jours faciles avec le z’homme, on s’est beaucoup soupçonnés à l’époque l’un et l’autre de fumer en cachette, je te raconte pas le climat de suspicion permanent, on se reniflait le bec quand on se retrouvait; mais finalement cet arrêt s’est fait sans trop de couacs. Nous étions enfin libérés.

Et puis le Mogwaï s’est installé dans son loft, je n’ai plus  jamais eu envie de toucher une cigarette, ce fut instantané. Un vrai déclic. Je n’y pensais plus, je voulais juste le meilleur pour cet enfant, j’ai donc aussi arrêté l’alcool- car oui lui aussi il peut tuer vos futurs enfants, mais bref.

C’est pas du tout où je voulais en venir, recentrons nous.
En fait, voilà, ça fait donc plus de 2 ans et demi que nous avons dit adieu à la clope, et franchement :
– on sent bon
– nos amis n’osent pas le dire mais ils sont bien contents de ne plus avoir à supporter ça
– on savoure nos aliments
– on se sent mieux dans notre peau, notre tête, bref, on kiffe notre life
– mes fringues et mes cheveux disent merci
– j’économise 5000 FCFP par semaine soit 20000 par mois, soit 260000 XPF par an.
– et surtout, surtout : je me sens tellement fière et heureuse de ne pas imposer cette horreur à ma fille.
– je me sens libre !

Naturellement, j’ai développé tous les symptômes de l’ex-fumeuse relou, à savoir :
– la fumée m’insupporte au possible
– je refuse qu’on fume chez moi
– je fais ma grosse relou au resto pour être très loin des fumeurs
– j’interdis à quiconque de fumer à proximité de ma fille

Méga chiante, ouais, mais j’assume totalement.
Quand j’entends quelqu’un dire « oh j’ai repris car j’étais trop stressé », alors que je n’ai même pas eu envie deux secondes de replonger, ni quand on m’a annoncé que mon bébé irait au bloc plusieurs fois, ni quand elle a failli y rester, ni quand la Ca*fat me rendait dingue, bref, le stress ça me connait, alors je me gausse. Ouais, intolérance c’est mon deuxième prénom, tu l’as dit.

Bref, si tu hésites encore, fonce; c’est un cap à passer.
Sinon, bah continue, mais rassure-toi, je te casserai pas les pieds outre mesure du moment que tu fumes pas chez moi. :diable:

8 Replies to “Nique ta clope”

  1. Je suis en pleine réflexion. Depuis quelques temps, cette envie d’arrêter me taquine et je sens bien que je vais y venir, doucement, mais sûrement. Envie de me lancer à fond, et d’atteindre mon seuil volonté 200% ! Mais en tous cas, félicitations !!!!! On est tellement plus libre !

  2. cracotte dit :

    je te remercie de ta gratitude à mon égard, mais je ne comptais pas venir en NC prochainement donc ça devrait aller pour que je puisse continuer à fumer.
    Ceci dit, moi j’ai repris quand ma fille est morte. J’étais pas stressée, de toute façon, elle était plus là.
    Treve de betises, je suis vraiment contente pour toi que tu sois ravie de ne plus fumer, c’est chouette, et aussi pour le mogwai :)

  3. Je savais bien que tu passeras Cracotte. Bien sur que j’ai pensé à toi en l’écrivant, et que je savais que tu ne le prendrais pas pour toi !! …

  4. Marion, (pardon je t’avais zappée), et bien écoute, je te souhaite d’y arriver vite et facilement ^^

  5. Michael dit :

    Mes parents ne se sont pas genes une seconde. Bon, faut aussi dire qu’a l’epoque fumer c’etait « in », et puis bon, les annees 80, l’inconscience…

    Je suis allergique a l’odeur, a chaque fois je me revois dans cette Renault 5 bleu qui sent le tabac froid, oppresse. Encore aujourd’hui, c’est cette odeur qui est associee a mes parents, je trouve ca un peu triste.

  6. Ah l’arrêt de la cigarette…
    Depuis que j’ai rencontré l’Homme, j’ai arrêté la quotidienne sans aucun mal (pas d’envie, pas de stress, aucun des symptômes si ce n’est 5kg de plus) mais je me garde l’occasionnelle de soirée que je ne suis pas prête à lâcher (ça se fera naturellement).
    Par contre, j’ai déjà tous les symptômes de grosse relou d’ex-fumeuse (surtout en terrasse).

  7. Ah j’avoue je ne l’ai pas mentionné mais n’ayant pas pris de poids cette fois (quand j’avais essayé d’arrêter quelques années avant j’avais grossi), même au contraire, ça a bien aidé !!

  8. Sabrina dit :

    Fumer enceinte est très dangereux. Ce fut d’ailleurs l’un des thèmes de la journée mondiale sans tabac 2013 car trop de femmes françaises fument alors qu’elles sont enceintes. Voici un article à ce sujet :
    http://www.breizh-e-cig.fr/article-16–femmes-enceintes-et-la-cigarette-electronique.html
    C’est sur ce genre de prévention qu’il faut compter pour faire diminuer le nombre de femmes enceintes fumeuses.

Laisser un commentaire

Entrez Captcha ici : *

Reload Image