Mensonges entre amis

Je te sens tout excité par le titre mais calme ta joie, il n’y a pas eu de clash, de drame, rien de croustillant en somme.

Non, en fait je vais te parler de tout ce que les gens sont capables d’inventer pour…pourquoi en fait ? Je ne sais pas s’ils cherchent à te décourager, à te faire peur, ou juste à exorciser une expérience qu’ils ont, eux, mal vécu. Je veux parler des trucs que les gens te disent avant la naissance d’un enfant.

On a eu droit aux classiques :

« ah ben félicitations, dis adieu à tes nuits et ta vie sociale »
« pfff, bon courage c’est pas facile »
« profite bien avant qu’elle n’arrive, après tu seras coincée »


(ça c’est vrai, avec 2 chats on était surentrainés en fait).

Et tu sais quoi ? et bien que du bullshit. C’est pas vrai.

Avant le Mogwaï, je me réveillais déjà de bon matin le week end, habitude prise avec le z’homme pour bien profiter de nos journées. Perdre une matinée au lit par grand soleil, je ne vois plus l’intérêt.
Alors certes, les nuits ont souvent été entrecoupées, hachées menues, mais avec le cododo et l’allaitement, pas si affreux, car rendormissement en 3 minutes. Et quel merveilleux tête à tête avec ma fille chaque fois, dans le silence et la pénombre.

Non, nous n’avons pas dit adieu à notre vie sociale. Nous voyons nos amis quand vraiment nous en avons envie. Plus souvent à déjeuner qu’à diner, mais c’est notre envie du moment aussi.
Quand nous avons été enfin prêts à sortir le soir sans elle, nous l’avons confiée à ses grands parents, et voilà.
Mais la vérité, c’est que nous sommes si heureux en famille, que les soirées dehors ne nous manquent pas ( faut dire qu’on a eu notre dose), c’est tout. Le z’homme préfère mille fois s’occuper de sa maison et du jardin, que d’aller manger avec des gens à qui il n’a rien à dire. Résultat, quand nous sortons ou recevons, ce sont des vrais amis, des gens bons qu’on aime tout plein, et au moins, ils peuvent être sûrs que notre invitation ou acceptation est sincère.

Non, nous ne sommes pas coincés, il n’y pas mieux placée que moi pour te dire qu’on peut en faire un paquet des choses avec un bébé tout neuf, avion, train, ferry, resto, shopping. Nous sommes partis en week end avec elle plusieurs fois, j’adore me balader avec ma fille.

Non, nous n’avons pas non plus dit adieu à notre vie seqsouelle. Contrairement à ce que disent certains, non l’allaitement n’est pas un frein. Franchement, si on est à l’aise avec son corps et sa seqsoualité (oui je feinte les moteurs de recherche, excuse moi donc tu veux), ça ne pose aucun souci, perso ma libido va bien merci, et non ça ne dérange ni le z’homme ni le Mogwaï de se partager les nichons (ooops, google m’a trouvée). A chaque femme de trouver l’équilibre entre son rôle de mère et sa place dans le couple.

Non, le cododo non plus ne nuit pas à notre vie de couple, tsss, quel manque d’imagination mes amis, il n’y a pas que le lit dans la vie. Et puis, les siestes, elle les fait dans son lit…

Enfin, voilà, avec du recul, je me demande ce qui motive ces gens, à dire les choses de cette façon. Sont-ils déçus ? S’imaginaient-il un gentil robot avec un bouton ON/ OFF ?
En tous cas, je suis bien contente de ne pas les avoir écoutés.
Alors, toi la primipare ou la nullipare, surtout ne laisse personne te dicter ce que sera ta vie de parent, ni ta vie tout court de toutes façons, parce que ta vie, elle sera ce que tu en feras, point barre.

 

5 Replies to “Mensonges entre amis”

  1. C’est dingue comme on a tous le droit à ces discours de m….. La pire dans le genre était ma soeur. Les « tu verras » pleuvaient pas centaines de milliers ! Les nuits, les dents, les maladies, fini les restos, les soirées potes, les campings !!!! Mais nooooooooon. On a tenu bon et on a eu raison ! A part un manque certain de sommeil pour la grosse dormeuse que je suis…on a quasi rien changé à notre mode de vie. Tous les amis ont des enfants, donc trop easy d’aller chez eux et de faire roupiller Georgette pendant que papa et maman sirotent un mojito…et le camping : la passion de notre fille…! Les restos, et les apéros bodéga c certain, ont pris un coup…mais on en a plus forcément envie non plus !

  2. Je plaide coupable, mais tu sais bien que les gens expriment d’abord leur propre ressentit même (surtout) quand ils parlent des autres. ;-)

    Ceci dit, on en reparlera à différents âges, notamment l’adolescence. :jesors:

  3. C’est chouette quand je lis tes billets, tu rassures la nullipare que je suis. Et qui passera sans doute un jour du côté de la force.

  4. Stéphanie dit :

    Je t’ai toujours trouvé très intelligente et fine dans tes récits avant d’être maman et quand tu as annoncé ta grossesse et que tu as dit que tu allais continuer à bloguer je me suis dit que c’était formidable, j’allais avoir l’avis de quelqu’un de sensé sur la maternité. Ben je suis contente de les lire ces avis. (Pardon c’est le format blog qui fait bizarre, je lis depuis longtemps mais je pense avoir commenté 2 fois…)

  5. Marion : oui, en fait les gens ne comprennent pas que ce n’est pas qu’on peut pas, c’est qu’on n’en a pas envie !

    padawan : :tusors:

    Banofee: et ben tant mieux alors ;-)

    Stéphanie : wow, ton commentaire me flatte, merci. :honte:

Laisser un commentaire

Entrez Captcha ici : *

Reload Image