Arrêt sur image

L’autre jour avec le z’homme, on se disait qu’on avait l’air de gens vachement conventionnels pour le coup.
C’est vrai, quoi. On s’est mariés, on a acheté une maison avec un grand jardin, et on a eu un bébé.

Certes. Pourtant on est plutôt du genre anti-conformiste. Le genre avec l’esprit de contradiction permanent.
Et j’ai trouvé. Nous avons fait tout ça, parce que nous l’avions décidé, et donc au moment où nous le voulions.
Et pas pour faire plaisir, ou faire comme les autres, ou encore « avant d’être trop vieux ».

Non, notre rébellion à nous réside dans le simple fait d’avoir CHOISI tout ça, nous tout seuls.

Voilà.

Bon on pourrait aussi dire qu’on s’est rencontrés en te-boi, saouls comme des cochons (note à moi même : bloquer l’accès à ce blog quand ma fille sera en âge de comprendre), qu’on a emménagé ensemble au bout d’à peine 3 mois, que 6 mois après, j’embarquais le z’homme en voyage pour qu’il découvre mon beau pays, et 1 an 1/2  ans après, il m’y suivait pour s’y installer définitivement (oui définitivement, je ne le rendrais jamais à sa mère, iahahahahahah *rire diabolique*).

Et ouais, on en a fait des choses en à peine 6 ans.

Mais parfois, je m’arrête devant ma maison, et j’ai du mal à croire que c’est la mienne. Que j’habite là, avec cette vue fabuleuse sur la baie, dans le quartier où j’ai moi-même grandi, que c’est bien à nous tout ça  ( et à la banque un peu). Ce petit effet bizarre, qu’on ressent quand on réalise qu’on a grandi, sans s’en rendre compte, alors qu’on a l’impression qu’hier encore on se mettait des mines de ouf au bar du coin on faisait les fous en boite de nuit,  on habitait dans un appartement minuscule, on mangeait des pâtes très souvent.

Ben, tu sais quoi ? Chuis bien contente d’avoir grandi.

One Reply to “Arrêt sur image”

  1. C’est ça qui est le plus beau quand on avance dans la vie: lorsque tout se fait naturellement, sans questions et sans interrogations. On regarde en arrière et se dit que oui, on a fait tout ça et on est prêt à le refaire :-D
    Pour moi, c’est la définition du bonheur.

Laisser un commentaire

Entrez Captcha ici : *

Reload Image