Sans alcool la fête est plus folle…

On va faire simple, sans fioritures :

Je vous souhaite une bonne apocalypse année 2012 !  Bonheur, joie, santé, toussa toussa !

Ok, donc ça c’est fait. J’espère que vous vous êtes bien amusés, tout en restant dignes pour ce réveillon. La dignité, c’est important.

Ce qui m’amène au sujet du billet. Depuis  7 mois, je suis sobre. Ne soyez pas si incrédudes, je vous assure que c’est vrai, je n’ai pas touché une seule goutte d’alcool depuis le début de ma grossesse. Je n’ai pas failli, je suis restée fidèle à mes convictions (et à celles de l’OMS). Et aussi bizarre que ça ait pu sembler à certaines mauvaises langues, ça ne m’a pas manqué, ne me manque pas tant que ça (et aux autres mauvaises langues, pour info j’avais arrêté de fumer plusieurs mois avant de tomber enceinte déjà, ainsi aucun manque à déplorer. Et toc.)

Bref. Cette sobriété nouvelle a eu des conséquences inattendues : me faire voir les gens sous leur vrai jour en soirée. ou leur vrai soir en journée, peu importe. Une révélation en somme.

En gros, quand en soirée, tu es la seule à ne pas être imbibée, tu te rends compte que certaines personnes que tu fréquentais aux occasions festives ne t’amusent en fait que quand tu es bourrée.

C’est moche. Mais vrai.

Ainsi, tu découvres que ces longues conversations que tu croyais passionnantes, eues par le passé avec certains jusqu’à tard dans la nuit n’étaient possibles et supportables qu’avec un verre dans le pif. Gosh. C’est là que tu te dis « merde, ce type là je le trouvais fun uniquement parce que j’étais pompette ». Certaines personnes semblent soudain insipides sans le filtre de l’alcool. Pire, si tu es sobre et qu’ils sont tous vraiment saouls, le fameux « tu t’es vu quand t’a bu » prend alors tout son sens. Je pense que les capitaines de soirée savent de quoi je parle.

Je peux te dire que ça t’oblige à te repasser mentalement tout un tas de soirées. Et à beaucoup, beaucoup, te répéter qu’heureusement le ridicule ne tue pas.

C’est comme ça que tu te retrouves avec d’un côté, les gens avec qui tu t’entends bien en toutes circonstances. De l’autre, la catégorie des « hyper sympas quand on est complètement plein » comme ça tu sais à quelle genre d’occasion les inviter.

D’où une nouvelle expression entre le z’homme et moi. Du genre : « je l’aime vraiment bien machin » . »Ah oui, tu veux dire que tu l’apprécies même à jeun ? ».

Tu vois, j’ai pas besoin de boire pour raconter des conneries.

 

(ai-je besoin encore de rappeler qu’on fait du second degré sur ce blog ?)

6 Replies to “Sans alcool la fête est plus folle…”

  1. Et oui, on a inventé l’alcool pour que les cons puissent avoir de l’humour. Et aussi pour que les moches puissent baiser genre « Babe, the more I drink, the better you look ;-) ».
    Je n’ai jamais fait autre chose que capitaine de soirée, même chez moi sans avoir à conduire, alors c’est dire si j’en ai vu quand ils/elles on bu… C’est marrant comme certains ne supportent ni les bouteilles pleines ni les bouteiles vides.

    Dernière chose : on ne tombe pas enceinte. On se relève enceinte. Doctor’s speaking.

  2. A 7 mois, malgré l’arrivée de l’été et le reste, l’alcool ne me manquait pas non plus. En revanche, après la naissance et avec l’allaitement, j’ai continué ma zero-alcohol policy (pas une goutte non plus), et là… Je n’en pouvais plus de tous ces gens qui fêtaient mon bébé au champagne, et moi qui ne pouvais rien boire. Seule une amie a eu la bonne idée d’apporter du smoothie au moment de venir rencontrer ma poupée, mais les autres (y compris Monsieur à qui j’avais pourtant fait part de mon agacement) me regardaient comme si j’étais folle, une gamine qui fait un caprice. 3 mois plus tard, mon premier verre de vin ml’a fait un bien fou !!!

  3. Non mais sans le moindre second degré : je suis entièrement raccord avec ton ressenti !
    Et ne parlons même pas du mec que tu trouves irrésistible avec quelques verres dans le pif…

    D’où l’interrogation : les gens qui ne savent pas s’amuser sans picoler, sont-ils vraiment alcooliques, ou bien est-ce juste qu’ils ne savent pas s’entourer ?

    Et sinon : bananier, pommes sautées !!

  4. J’ai bu un tout tout petit peu (genre une demi-flûte pour les fêtes et un anniversaire) pendant mes grossesses, quelques gorgées de champagne avec les amis pendant l’allaitement, le reste jus de fruits! Au passage, mieux vaut éviter les jus d’agrumes quand on allaite, sinon bonjour les coliques du bébé (oui, vécu…), plutôt pomme/ananas/abricot donc, et à petites doses.
    Dommage collatéral: depuis, je ne tiens plus du tout l’alcool, pas que j’étais un pilier de bar, je n’ai jamais aimé les alcools forts de toute façon, mais là, une demi-flûte de champ’ à jeun et c’est mort…

  5. je crois que c’est une constatation générale… le pire étant la copine que tu trouvais drole en étant dans le même état et qui devant ton air désabusé ajeun te dit « allez euuuuuuh boit un verre ça te décoincera, hips »
    Non ça va merci! :-)

  6. Moi j’ai été bourré deux fois dans ma vie … une fois à 16 ans et une autre à mes 18 ans … j’ai finit dans un

    On m’a toujours reproché que je ne buvais pas en fait … mais bon, déjà je ne bois même pas 1 litre 1/2 d’eau par jour, donc je ne vois pas pourquoi je devrais boire 4 litres de bière dans une soirée…

    Je bois du vin que quand je mange à table, et seulement dans des occasions spéciales ou quand je suis invité chez des gens …

    Le champagne, c’est que pour trinquer … 1 coupe ou 2 (si on me force:) ) me suffisent largement …

    Je ne fume pas, car je n’aime ni le gout, ni l’odeur … et en plus, je trouve que je paye déjà suffisamment d’impôts comme ça!

    Le cannabis, j’en ai fumé pendant une période … à mes 16 ans … Après que j’ai eu mon permis, j’en ai plus touché … Ca me manque pas … La musique de Bob Marley c’est aussi bien sans, qu’avec ^^

    Le café, je n’aime pas … seulement dans le Tiramisu ^^ Et pour rester éveiller le matin, il y a pas mieux qu’une pomme, ou du jus de pomme … ^^ Moi j’ai la pêche pendant toute une matinée, pendant que les autres boivent 3 à 4 tasses de café entre temps …

    P.s. : Chier quoi … je suis la personne parfaite pour me lever enceinte, mais malheureusement je suis un homme ! 

Laisser un commentaire

Entrez Captcha ici : *

Reload Image